• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Encore une mauvaise grippe

Encore une mauvaise grippe - Daniel Green

Suite à ma grippe, j’avais encore quelques séquelles, et je toussais beaucoup. Je devais encore me soigner pour pallier à ce souci. Je fus donc ennuyé, un matin, de voir que mon sirop contre la toux était presque terminé. Je n’en aurais pas eu assez pour continuer mes soins, je suis donc sorti pour en acheter un autre. Le froid était encore présent, et je me suis couvert de la tête aux pieds pour ne pas trop le ressentir. Ce fut désagréable de me confronter à l’air glacial. J’ai profité de cette petite sortie pour faire quelques courses. J’étais lesté de deux grands sacs, remplis de nourriture, quand je suis revenu chez moi. Après avoir tout rangé dans le réfrigérateur et dans les armoires, j’ai voulu me préparer un repas, mais je ne parvenais pas à trouver du sel. En réalité, je n’en avais plus, mais je ne me souvenais pas que je l’avais fini quelques jours avant, quand j’étais au plus mal.

Quand j’ai constaté cette absence, je n’avais donc plus d’autre choix que de sortir de nouveau et, encore une fois, d’affronter le froid. Je n’étais vraiment pas content de cet oubli, j’ai commencé à marcher énergiquement, à grands pas, pour ne pas rester trop longtemps dehors. J’ai pu acheter du sel et je suis revenu, tout cela en moins de dix minutes, ce qui est une vraie performance. J’avais glissé deux fois, mais je m’étais rattrapé et j’avais conservé mon équilibre. J’avais enfin tous les ingrédients nécessaires pour la préparation de ma soupe. Pendant que j’étais sorti, j’avais fait cuire les légumes dans un bouillon. Ensuite, j’ai salé mon bol de soupe. Je ne peux pas manger sans ce condiment.

J’ai envoyé à ma mère un message pour savoir si elle était finalement passé voir un prêteur prive à Montréal, comme elle me l’avait annoncé quelques jours avant que je tombe malade. Ma toux revint en début de soirée. J’ai pris une cuillère de mon sirop. Le sommeil m’a pris par surprise, alors que je regardais un épisode de la série que je suivais, à ce moment-là. Je me suis réveillé en pleine nuit, vers deux heures du matin, et la télévision continuait à diffuser des programmes sans que cela m’empêche de me reposer. Mon réveil avait été causé par mon téléphone, qui vibrait. Un message publicitaire m’était parvenu. Je me suis recouché dans mon lit, ce qui était bien plus confortable. 

 

The author:

author

Grand collectionneur, ce blogue me permet de prendre contact avec des gens qui ont cette même passion que moi. C’est aussi un excellente façon de partager ma vie de professionnel et d’amoureux des jeux vidéos. Oui, je confirme, ma maison doit être pleine de gadgets et de collections et oui - ça rend souvent ma femme complètement folle. Mais ceci dit, comme elle m’aime bien: elle me laisse tout stocker au sous-sol. Je sais, j’ai de la chance. Au plaisir de vous partager davantage mes passions.