• Facebook
  • Twitter
  • Google +

La maladie de ma femme

La maladie de ma femme - Daniel Green

La médecine de notre époque est indubitablement, plus avancée que celle d’avant, il n’y a presque plus de maladie que la science ne peut guérir. Toutefois, les diagnostics prononcés par les médecins sont souvent défaillants. Ils prescrivent des médicaments suivant les symptômes de la maladie du patient, et cela, sans faire ni analyse, ni examen. Ce procédé peut être dangereux pour le malade, et ce fut le cas de ma femme, car les médicaments ont aggravé son état. Atteint d’une maladie rare, elle souffre de ce qu’on appelle, le méga œsophage, une personne sur 1000  est atteinte de cette maladie, et presque tous les cas, sont chirurgicaux. Sa maladie a commencé avec l’apparition d’une tache brune sur la peau, accompagnée de maux et aigreurs d’estomac. Des maux qui sont apparus après une nuit bien arrosée chez des amis. Une semaine plus tard, les tâches persistaient, et son estomac lui faisait de plus en plus mal. Chaque matin, elle disait qu’elle ressentait une douleur atroce à l’estomac, et chaque soir, après un bain, cela se calmait. Donc, personne n’était vraiment alerté. Au fur et à mesure que le temps passait, elle disait qu’elle avait de plus en plus de mal à avaler. Le plus dur, c’est quand je la voyais avaler sa nourriture. Elle disait que là, c’est comme si on lui passait un couteau dans la gorge. Alertés, on a consulté un nouveau médecin, et après quelques consultations, le docteur a diagnostiqué un ulcère de l’estomac, et a prescrit des médicaments pour le soigner. Elle a donc été sous traitement pendant six mois. Pendant ces mois, son état s’était un peu amélioré, et elle disait ne plus souffrir dans sa gorge. Cependant, le médecin a préféré lui faire un scanner pour voir si tout allait vraiment pour le mieux. Ainsi, les inquiétudes du médecin s’étaient avérées réelles, car les médicaments ne faisaient que calmer les maux de ma femme, elle avait besoin d’une opération chirurgicale. C’est ce qu’on a fait. Après quelques heures pénibles dans le bloc opératoire, ma femme s’était réveillée fatiguée, mais hors de danger. Mais, elle devait recommencer à manger correctement à des heures fixes, tout en évitant tous les repas épicés. Elle ne mangeait aussi, que des purées et des soupes, mais tout ceci pour un résultat positif après un mois. Elle a peut-être maigri entre-temps, mais elle se porte beaucoup mieux, et suit un régime strict. Aujourd’hui, en la voyant, c’est comme si elle n’avait pas passé cette étape. Elle est si radieuse, évite tous types de repas qui nuisent à la santé, et fait beaucoup de sport.

 

The author:

author

Grand collectionneur, ce blogue me permet de prendre contact avec des gens qui ont cette même passion que moi. C’est aussi un excellente façon de partager ma vie de professionnel et d’amoureux des jeux vidéos. Oui, je confirme, ma maison doit être pleine de gadgets et de collections et oui - ça rend souvent ma femme complètement folle. Mais ceci dit, comme elle m’aime bien: elle me laisse tout stocker au sous-sol. Je sais, j’ai de la chance. Au plaisir de vous partager davantage mes passions.