• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Ma découverte de l'art

Ma découverte de l'art - Daniel Green

Un de mes meilleurs amis avait une passion pour l’art, qu’il arriva à me communiquer. Je n’étais pas très intéressé, dans ma jeunesse, par tous ces tableaux, ces sculptures, ces meubles que je trouvais très agréables à regarder, mais dont l’histoire ne me passionnait pas. Mais il m’avait mis dans les mains un livre qui m’avait fait découvrir l’histoire de l’art sous un autre angle. C’était devenu ce que l’on appelle communément, mon livre de chevet. La première partie était ma préférée. Elle traitait des peuples préhistoriques et dits « primitifs », ainsi que des arts de l’Amérique ancienne. L’auteur, remarque que ceux que nous appelons « artistes » maintenant, ne se définissaient pas comme tels à leur époque. Les bâtisseurs de cathédrale, les peintres qui ont recouvert les grottes de représentations d’animaux qui nous font encore frissonner par leur beauté sans âge, tous ceux-là, ils n’avaient même pas pensé que nous les qualifierions d’artistes quelques milliers, ou quelques centaines d’années plus tard. Ces œuvres qui possédaient un sens religieux se retrouvent à présent décortiquées du point de vue de l’art.

J‘adore aller voir des expositions montrant de fidèles reproductions, ou des œuvres originales datant de l’Amérique ancienne. La représentation de l’habitation d’un chef de la tribu des Haïdas, m’a fascinée le jour où j’ai pu la contempler. L’exposition était dans un musée à l’extérieur de la ville, et j’avais eu des places par ma belle-sœur qui y travaillait. Je me souviens qu’à l’époque, elle m’avait parlé d’un nouveau système d’inspection par camera, que le musée avait fait installer par une société spécialisée. Sur le catalogue de l’exposition, un descriptif précis renseignait le visiteur. Je découvris que les sculptures, sur le mât central, évoquaient un récit légendaire. Il y était question de monstre, de sorcière et d’oiseau-fée.

D’autres représentations m’étonnèrent, ou même m’émurent. La sagesse des plus anciens peuples de la Terre paraissait si proche de nous. Certains concepts culturels, nous sont encore aujourd’hui, parfois étrangers, mais la beauté de leurs œuvres reste permanente. En sortant de l’exposition, je m’achetais un carnet où je notais toutes mes impressions encore vives sur les objets que je venais de voir. Je me sers encore de ce moyen qui me remet régulièrement en mémoire les idées, les questions que j’avais en tête après avoir vu une exposition artistique qui me plaît. Ce sont toutes ces critiques d’œuvres d’art que je mettrai en ligne, un jour.

 

The author:

author

Grand collectionneur, ce blogue me permet de prendre contact avec des gens qui ont cette même passion que moi. C’est aussi un excellente façon de partager ma vie de professionnel et d’amoureux des jeux vidéos. Oui, je confirme, ma maison doit être pleine de gadgets et de collections et oui - ça rend souvent ma femme complètement folle. Mais ceci dit, comme elle m’aime bien: elle me laisse tout stocker au sous-sol. Je sais, j’ai de la chance. Au plaisir de vous partager davantage mes passions.