• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Un fumeur passif

Un fumeur passif - Daniel Green

Un nouveau domicile, ce n'est pas seulement un changement de décor, c'est un peu comme le commencement d'un nouvelle page. Lorsque j'ai emménagé dans mon nouvel appartement, il y a environ 6 mois, j'étais vraiment très heureux, car il était situé dans un quartier très calme, tout en n'étant pas loin du centre-ville. En plus, l'appartement était meublé et tout équipé, ce qui fait que je n'avais pratiquement rien à acheter.

Au début, tout allait parfaitement, mais après environ 2 semaines, je sentais que l'air était lourd, dans toutes les pièces, mais, je ne savais pas d'où ça provenait. C'était une sensation désagréable, qui me rendait fatigué même après une longue nuit de sommeil. J'avais beau aérer l'appartement autant que je pouvais, l'air était toujours aussi lourd. Par chance, le propriétaire, monsieur Dumas, était un ami de mes parents, et je le connaissais depuis longtemps. Je l'ai donc contacté pour lui faire part de mon problème, et le lendemain, il est venu me rendre visite. Il n'avait aucune idée de ce qui pouvait rendre l'air aussi lourd, mais comme il voulait que je me sente bien dans mon nouvel appartement, il m'a dit qu'il allait appeler l'un de ses amis, qui pourrait en trouver la cause, en effectuant une série d'analyses dans toutes les pièces. Ça me semblait un peu trop scientifique, mais monsieur Dumas m'a expliqué qu'il avait fait appel à son ami plusieurs fois pour ce genre de problème, car il possédait plusieurs appartements qu'il louait constamment. Par exemple, grâce à un test sur la qualite de l'air Montreal, son ami avait un jour découvert qu'un chauffe-eau émettait des gaz nocifs dans l'un des appartements. Monsieur Dumas avait bien sûr fait réparer l'appareil. Heureusement que cet appartement était alors en rénovation et n'était donc pas habité.

L'ami de monsieur Dumas, monsieur Lapierre, est donc venu avec lui le lendemain, et il a mesuré le contenu de l'air dans chaque pièce de l'appartement. J'étais très curieux de savoir ce que les analyses indiqueraient et je n'ai pas eu à attendre longtemps. Quelques jours plus tard, monsieur Dumas est revenu me voir et m'a expliqué que le problème venait de la personne qui avait habité dans l'appartement avant moi. Ce locataire y était resté pendant plus de 5 ans et c'était un très grand fumeur. Au cours des années, les gaz toxiques contenus dans la fumée des cigarettes s'étaient incrustés dans les rideaux, les fauteuils du salon, la moquette, les tapis, le matelas et les coussins. C'était donc comme si je respirais tout le temps la fumée de cigarette. En fait, Monsieur Dumas avait eu l'intention de changer le mobilier de l'appartement après le départ de ce locataire, pour lui redonner un coup de neuf, mais comme mes parents lui avaient dit que j'avais vraiment besoin d'un appartement, il ne l'avait pas fait. Il m'a demandé si je pouvais rester chez mes parents pendant environ 10 jours, le temps qu'il remplace tout ce qui avait été pollué par la fumée de cigarette. Mes parents et moi étions très contents, car nous n'avions pas souvent l'occasion de passer 10 jours ensemble. C'était comme des vacances. Ma mère m'a tellement gâté, que j'ai dû me mettre au régime dès mon retour dans l'appartement, je me sentais à nouveau vraiment lourd, mais cette fois ce n'était plus à cause de l'air !

 

The author:

author

Grand collectionneur, ce blogue me permet de prendre contact avec des gens qui ont cette même passion que moi. C’est aussi un excellente façon de partager ma vie de professionnel et d’amoureux des jeux vidéos. Oui, je confirme, ma maison doit être pleine de gadgets et de collections et oui - ça rend souvent ma femme complètement folle. Mais ceci dit, comme elle m’aime bien: elle me laisse tout stocker au sous-sol. Je sais, j’ai de la chance. Au plaisir de vous partager davantage mes passions.