• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Une gardienne pour Tigre

Une gardienne pour Tigre - Daniel Green

C’est au mois de janvier que j’avais eu des Négociation créanciers, bien organisées. Ensuite, j’avais prévu de me déplacer quelques semaines chez mon oncle et ma tante, puis chez mon frère, et à la fin, chez un ami. Quand je suis parti, mon automobile avait été révisée par un garagiste compétent, j’avais des bagages plein mon coffre, car je rapportais des cadeaux à ma famille, et à l’hôte qui m’accueillait pendant la dernière semaine de mon voyage. Comme j’avais déjà eu des occasions multiples de venir voir ma famille, je connaissais bien leurs villes et les alentours. J’avais dans l’idée de faire la tournée des sites touristiques, et de me promener dans les centres des villes. Par contre, je savais que Philippe, mon ami, s’était récemment installé dans une maison à l’architecture moderne, perdue dans des bois. Je n’avais pas eu plus de précisions, à part l’adresse exacte de mon ami.

Pour ne pas être ennuyé par une panne, j’avais bien demandé au professionnel de la réparation automobile de faire tous les tests et les contrôles possibles. J’étais serein, à mon départ, de ce côté-là, au moins. Par contre, comme je suis un peu inquiet pour de petites choses banales, parfois, je tentais de ne pas penser à ma porte d’entrée et à son verrou, que j’espérais avoir correctement fermé. J’ai envoyé un message à ma voisine. Je lui demandais de bien vouloir passer chez moi et de vérifier que j’avais bien tout fermé. Je m’étais arrêté dans une aire de repos pour envoyer ce message, et avant que j’aie repris la route, une réponse m’est parvenue.

Je n’avais rien oublié, même mon système d’alarme était enclenché. Elle me rassurait en me rappelant qu’elle passerait voir Tigre, mon chat, chaque jour. Je n’avais pas emmené mon animal de compagnie. Il ne supporte pas d’être déplacé. Je me suis arrangé avec Sabrina, qui habite la maison à droite de chez moi. Elle a tout de suite accepté. Sa gentillesse m’a soulagé d’un grand poids. Je ne me voyais pas partir sans être sûr que mon chat soit bien nourri. Après quelques heures au volant de mon véhicule, je suis parvenu à ma destination première, chez mes parents. Ils n’ont pas déménagé depuis que j’ai cinq ans, j’ai vraiment l’impression de revenir en enfance à chaque fois que je viens les voir. Chaque chose reste à sa place, et c’est très bien comme cela.

 

The author:

author

Grand collectionneur, ce blogue me permet de prendre contact avec des gens qui ont cette même passion que moi. C’est aussi un excellente façon de partager ma vie de professionnel et d’amoureux des jeux vidéos. Oui, je confirme, ma maison doit être pleine de gadgets et de collections et oui - ça rend souvent ma femme complètement folle. Mais ceci dit, comme elle m’aime bien: elle me laisse tout stocker au sous-sol. Je sais, j’ai de la chance. Au plaisir de vous partager davantage mes passions.