• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Une première depuis 12 ans

Une première depuis 12 ans - Daniel Green

Cette année est la première depuis les 12 dernières années qu’on part en vacances de ski sans notre ami Lucas. Nous sommes quatre amis qui partons à tous les ans, depuis le début des années 2000, en voyage de ski dans les Laurentides. Le ski de printemps est quelque chose de vraiment spécial. Descendre toute la journée avec le soleil qui chauffe nos visages pour aller s’asseoir dans le bas des pentes à boire une bonne bière fraiche est aussi enivrant qu’un voyage sur les plages de Cuba pour ma femme. Je ne dis pas que les plages de Cuba n’ont pas leurs charmes, loin de là. Mais cette courte période où on pourrait pratiquement descendre les pistes en culottes courtes nous procure un sentiment vraiment spécial. Mais cette année Lucas a dû déclarer forfait. Il a eu un problème financier, et s'est vu refusé sa demande pour obtenir une deuxieme hypotheque. C’est malheureux parce que cette semaine particulière ne peut pas être prise avant parce qu’il fait encore trop froid ni après parce que la neige n’est plus assez belle et devient donc parfois dangereuse. Il était vraiment triste de ne pas pouvoir nous accompagner, mais comme il dit, son travail reste quand même sa priorité et on le comprend très bien. Alors quand on était au chalet après une journée épuisante sur les planches, on s’est mis à parler que ça serait peut-être bien, si on commençait à envisager faire un voyage de golf à Myrtle Beach à compter du printemps prochain pour tous les quatre. J’ai un ami qui faisait ça à toutes les années, jusqu’à ce qu’il ait un accident de voiture et en reste paraplégique. Je me souviens qu’il me montrait des photos dès qu’il revenait. À l’époque, ça ne me disait pas trop. En fait, sur le coup ça me tentais d'y aller, mais cet envie finissait par passer et un moment donné, j'oubliais. Mais cette fois, après avoir passé une semaine sans notre ami, c’est comme si une routine venait de se briser. C’était peut-être un signe qu’on devait faire autre chose. Bon, maintenant comment vais-je réussir à convaincre ma femme…

 

The author:

author

Grand collectionneur, ce blogue me permet de prendre contact avec des gens qui ont cette même passion que moi. C’est aussi un excellente façon de partager ma vie de professionnel et d’amoureux des jeux vidéos. Oui, je confirme, ma maison doit être pleine de gadgets et de collections et oui - ça rend souvent ma femme complètement folle. Mais ceci dit, comme elle m’aime bien: elle me laisse tout stocker au sous-sol. Je sais, j’ai de la chance. Au plaisir de vous partager davantage mes passions.